La campagne #VêtementsClean s'invite sur le Tour de France

Lundi 3 juillet, Place des Martyrs à Verviers. C’est l’effervescence pour le départ de la 3ème étape du Tour de France. La CSC Liège-Huy-Waremme, la CSC Verviers & Communauté Germanophone, le Moc-Verviers et Solidarité Mondiale ont installé un stand de sensibilisation et de mobilisation pour visibiliser notre campagne #VêtementsCLEAN. Résultat: 1000 signatures de plus au compteur pour notre pétition!

 

20170703 115648

Philippe Gilbert, notre ambassadeur de campagne, est présent sur le Tour. Une occasion d’interpeller les spectateurs, venus l'encourager en masse, et de les sensibiliser sur les conditions de travail dans les usines de vêtements de sport. "Nous attendons de nos sportifs qu’ils soient clean par rapport au dopage", explique Thomas Gérard, permanent interprofessionnel de la CSC Liège Huy Waremme.

"Attendre de nos vêtements de sport et des marques qui les produisent qu’ils soient clean aussi est la moindre des choses. Il y a de fortes chances que le maillot de sport que nous portons en général ait été fabriqué dans des conditions inhumaines. Nous pouvons agir! Ensemble, nous pouvons, inciter les marques de sport à s’engager à produire des vêtements propres, c’est-à-dire fabriqués dans de bonnes conditions de travail et de salaire".

Pour s’engager dans cette cause, le public a été invité à "se faire les mollets" lors d’une "course-quizz" sur vélo d’appartement. Et à signer la pétition pour des vêtements de sport clean. Bilan de la journée: plus de 1.000 signatures recueillies. 

En plus de la pétition, Solidarité Mondiale, la CSC et d'autres organisations belges réalisent avec l’association achACT un travail de fond auprès de quatre marques nationales de vêtements de sport: Bioracer, Wermarc, Jartasi et Patrick.

"Après la catastrophe du Rhana Plazza au Bengladesh, l’effondrement d’une usine textile qui a tué plus de 1.100 personnes en avril 2013, nous interpellons les marques sur les conditions de travail, les salaires et les indemnisations des victimes d’accidents", précise Thomas Gérard. "Nous essayons aussi de les sensibiliser aux conditions de travail de leurs sous-traitants".

Nous voulons des vêtements de sport clean, et vous? Signez notre pétition.

 

SIGNEZ POUR DES VÊTEMENTS CLEAN

Il y a de fortes chances que votre maillot de sport ait été fabriqué dans des conditions inhumaines. Vous pouvez agir!

Nous attendons toujours de nos sportifs qu’ils soient clean en pratiquant leur sport… Pourquoi ne pas attendre la même chose de nos vêtements de sport et des marques qui les produisent? Donnez aux ouvrières du textile un salaire vital et la sécurité sur leur lieu de travail en faisant comme Philippe Gilbert: signez notre pétition!

Ensemble, incitons les marques de sport à produire des vêtements de sport propres!

Signez la petition