Vers des achats durables dans votre club de sport

Votre club est porteur de valeurs, et celles-ci ne s’arrêtent pas aux limites de votre terrain. Pour vous, il n’est pas concevable de vous afficher avec un vêtement issu de chaînes de production où les travailleurs/euses cousent 70 heures par semaine en étant payé-e-s  un salaire qui ne leur permet même pas de couvrir leurs besoins fondamentaux. En tant qu’acheteur collectif, vous avez un pouvoir… Ne le sous-estimez pas. Ensemble pour des vêtements clean !

 

 En tant qu’acteur collectif, le poids économique des commandes d’un club de sport peut certainement influencer les marques dans leurs pratiques !

Comment? Nous vous proposons différentes options:

1. Inscrivez nos 3 revendications principales publiquement dans vos outils de communication, en le signalant dans vos appels d'offre, en indiquant votre soutien via les réseaux sociaux...

  • Un salaire vital pour leurs travailleurs ici et là-bas
  • La liberté d'association pour leurs travailleurs ici et là-bas
  • La transparence sur le lieu et les conditions dans lesquelles sont produits nos vêtements de sport

Mouille ton maillot pour des #vetementsclean !

Vous pouvez aussi prendre une photo des équipes portant un t-shirt ou un banner « clean » (que nous pouvons vous fournir) et en postant ces photos sur votre site web et sur les réseaux sociaux. Transmettez-nous tout cela Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  pour contribuer à un mouvement de pression collectif: 

2. Commandez les équipements de mon club de sport auprès d’une marque affiliée à la Fair Wear Foundation, ou auprès d’une firme respectueuse de ces conditions. Utilisez le site www.achact.be/tshirts pour interpeller votre fournisseur habituel et en trouver un qui puisse répondre à vos exigences. 

Et contrairement aux idées reçues, ça ne coûte pas plus cher !

Si on calcule la part des salaires du travailleur du textile dans le prix de vente final d'un vêtement, on reste toujours en dessous de 5%. Cela signifie que dans l'exemple extrême, si les salaires doublent et que cette augmentation est entièrement répercutée sur le consommateur, un vêtement de sport de 50 € coûtera au maximum 52,5 €.

Alors, n’hésitez plus !

Ensemble, faisons bouger les choses, et changeons le destin de milliers de travailleurs et travailleuses qui suent pour nos équipements de sport, du Cambodge en Roumanie !